Panier  

Aucun produit

0.00 CHF Livraison
0.00 CHF Taxes
0.00 CHF Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Nettoyant visage solide - Peau mixte à grasse - Pamplemousse - Lamazuna

Nettoyant visage solide - Peau mixte à grasse - Pamplemousse - Lamazuna

Nettoyant visage solide - Peau mixte à grasse - Pamplemousse - Lamazuna

Plus de détails...

14.90 CHF

LA072

16 pièces disponibles

Nettoyant visage solide - Peau mixte à grasse - Pamplemousse - Lamazuna 25 gr

Nettoyant visage solide au pamplemousse

 

Fait main en France - Végane - Zéro déchet

 

 

Avantages
o Objectif zéro déchet

o Végane
o Idéal pour la peau mixte à grasse
o Facile à emporter en voyage


 

Utilisation 

Matin et/ou soir, frottez le nuage mouillé sur la peau humidifiée pour générer une mousse fine et crémeuse, puis massez-vous le visage et rincez abondamment à l’eau claire !

Astuce beauté : une fois le nettoyant visage passé sur votre peau, utiliser l’éponge de konjac pour la nettoyer en profondeur et en douceur. Vous pouvez également l’utiliser sous la douche !

 

Bénéfices

Ce nettoyant visage en forme de nuage, nettoie en profondeur et tout en douceur votre peau au quotidien pour un réveil aérien ! Grâce à sa formule, il retire les impuretés et l’excès de sébum, et désobstrue les pores en laissant la peau hydratée et nette. 

 

Explication des ingrédients végétaux :

Sodium cocoyl isethionate : tensioactif issu de l'huile de coco, qui donne une mousse douce et crémeuse.
Stearic acid / palmitic acid (stéarine végétale)** : ce sont des produits cireux utilisés comme agents épaississants, qui se trouvent à l'état naturel dans les huiles végétales. Contrairement à ce que laisse penser son nom, l’acide palmitique ne provient pas forcément de l’huile de palme, ici, ces deux ingrédients sont issus de l’huile d’olive.
Cocos nucifera oil* : l'huile de coco, utilisée pour son action nourrissante.
Nigella sativa seed oil* : l’huile de graines de cumin noir, particulièrement adaptée pour les peaux grasses !
Charcoal powder** : charbon végétal, il assainit la peau en retenant les impuretés.
Decyl glucoside : tensioactif doux issu de la coco. Il permet de nettoyer et de faire mousser.
Citrus paradisi peel oil* : huile essentielle de zeste de pamplemousse possède de nombreuses vertus pour les peaux mixtes a grasses, elle est notamment astringente.
Litsea cubeba fruit oil* :huile essentielle de listée citronnée, purifiante et assainissante.
Tocopherol/helianthus annuus seed oil** :anti-oxydant d’origine végétale (Vitamine E) évite l'oxydation des huiles végétales et des huiles essentielles, dilué dans de l’huile de tournesol pour faciliter son utilisation.
Citral, citronellol, geraniol, limonene, linalool*** : naturellement présents dans les huiles essentielles !

 

Explication des ingrédients minéraux :

Aqua : eau, solvant.

Volcanic sand** : le sable volcanique est un agent exfoliant doux.

Morrocan lava clay** : le Grhassoul, aussi appelé rhassoul, est une argile volcanique. Elle permet de capturer les impuretés et de nettoyer la peau avec une grande douceur.

 

Ingrédients : (liste INCI)

SODIUM COCOYL ISETHIONATE, STEARIC ACID**, PALMITIC ACID**, MORROCAN LAVA CLAY**, COCOS NUCIFERA OIL*, NIGELLA SATIVA SEED OIL*, CHARCOAL POWDER**, VOLCANIC SAND**, DECYL GLUCOSIDE, AQUA, CITRUS PARADISI PEEL OIL*, LITSEA CUBEBA FRUIT OIL*, TOCOPHEROL**, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL**, CITRAL***, CITRONELLOL***, GERANIOL***, LIMONENE***, LINALOOL***.

 

* ingrédient issu de l’agriculture biologique et d’origine naturelle

** ingrédients d’origine naturelle

*** naturellement présent dans les huiles essentielles

 

Précaution & conservation :

Ce petit nuage n’est pas à croquer et déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 3 ans ! Ne l’utilisez pas en cas d’allergie à l’un des ingrédients. Évitez de le mettre en contact avec les yeux ou sur les muqueuses, sinon ça pique !

 

Ne pas laissez le nettoyant dans une eau stagnante ! À conserver sur un porte-savon ou encore dans le pot de rangement Lamazuna dont le couvercle troué permettra l’évaporation de l’eau.

.

Poids : 25g  /  Dimensions : 5 x 5 x 3 cm   /  Emballage biodégradable

 

 

 

En savoir plus sur Lamazuna:

 

Enchantée, je m'appelle Laëtitia et je suis née en Vendée il y a 30 ans.

 

Lamazuna... Une marque française au nom géorgien !

En 2010 j'ai eu une idée formidable : remplacer mes 5 cotons à démaquiller jetés chaque jour et le produit qui les accompagnait par de simples lingettes en microfibre ultra douces et réutilisables des centaines de fois. Une idée géniale oui, mais qui demandait à être confirmée. J'ai enrôlé quelques copines pour faire office de testeuses et, coup de chance, elles aussi étaient emballées !

Restait à trouver un nom. Je voulais des sons en "a" et si possible un mot swahili (du style "hakuna matata"). Mais finalement c'est Nika, mon colocataire géorgien, qui a trouvé "Lamazuna". "Jolie jeune fille" dans sa langue, joli nom, non ? =)

Une gamme "écolonomique"

La toute première version de www.lamazuna.com est sortie en décembre 2010. A l'époque, les lingettes étaient juste proposées avec un filet de lavage, le coffret de rangement est arrivé plus tard. Grâce au bouche-à-oreille et à l'engouement des blogueuses beauté pour ces lingettes démaquillantes hors normes, Lamazuna a pris forme et s'est doucement développée.

Un autre produit écologique et innovant est arrivé : l'Oriculi, ce drôle d'instrument qui remplace les coton-tiges à vie. Grâce à eux et aux lingettes, le quotidien est simplifié tout en réduisant considérablement les déchets de la salle de bain. Détail important, ils représentent un petit investissement de départ, puis font réaliser des économies dès la première année d'utilisation. Ils sont écolonomiques comme on dit =)

Remplacer les coton-tiges

Tout ça parce que ma Maman avait interdit les coton-tiges à la maison !

Ils provoquaient soi-disant des bouchons d'oreilles. Donc à la place, on enroulait un tout petit peu de coton sur un cure-dent à la pointe coupée. C'était un peu laborieux, donc on ne le faisait pas souvent, et nos oreilles s'en portaient très bien.

Puis vint l'adolescence et la nécessité du déodorant. Je n'en avais pas vraiment besoin mais c'était "trop la honte" de ne pas en mettre après le sport dans les vestiaires du collège. Sauf que Maman ne voulait pas non plus qu'on en utilise, les anti-transpirants bloqueraient soi-disant les toxines à l'intérieur du corps et seraient susceptibles de favoriser les cancers du sein. Résultat : je m'empressais d'aller m'en acheter en douce et de le cacher au fond de mes placards (Maman si tu me lis, tu vois l'étagère des t-shirts ?!).

Ce n'était pas par esprit de contradiction, c'est simplement qu'il me semblait IM-POS-SIBLE que l'on puisse trouver en magasin des produits qui nous seraient néfastes. S'ils l'étaient vraiment, d'autres personnes que ma mère devaient être au courant et les auraient interdits.

La facilité de l'obsolescence programmée

Puis j'ai grandi (il n'y a pas longtemps). En inventant des lingettes réutilisables 300 fois, j'ai réalisé que je n'allais en vendre qu'une fois tous les 3 ans à une même cliente. Là, j'ai compris pourquoi on avait créé l'obsolescence programmée.

Puis j'ai découvert les charges sociales, la TVA à reverser, l'impôt sur les sociétés, et là j'ai compris qu'il allait falloir assurer. J'ai hésité à prendre des pots en plastique, bien moins chers, pour mes cosmétiques naturels plutôt que les jolis pots en verre qui peuvent être recyclés à l'infini, mais j'ai fait le choix du durable. J'ai trouvé un site Internet pouvant imprimer les étiquettes de mes produits à très bas prix, mais j'ai opté pour un imprimeur voisin, un peu plus cher mais la pollution du transport en moins et le contact en plus. J'ai découvert que le prix d'une pochette en coton bio pour la Cup féminine est 5 fois plus élevé que celui d'une pochette classique, mais j'ai fait le choix du durable, quitte à réduire ma marge pour rester dans la même gamme de prix que mes concurrents.

 

Bref, j'ai fait des choix.

Des choix que Monsieur Coton-tiges n'a pas fait en préférant le jetable au durable, Monsieur déodorant non plus en préférant le toxique mais plus facile à promouvoir (efficacité 72 heures !) au raisonnable et non risqué pour la santé. Maman avait raison...

Alors oui, Lamazuna aura du mal à entrer au CAC 40 puisqu'elle ne vise pas le profit maximal. Mais après 5 ans de développement, elle vient de créer 5 emplois. Jeane et Alexandra s'occupent des relations avec les boutiques qui vendent nos produits, répondent à toutes les questions des clients et blogueurs, Antoine prépare les colis de nos clients professionnels et Leely vous accueille dans notre Atelier-Boutique situé au 31 rue Louis Blanc à Paris !

J'espère que demain de nouveaux collaborateurs viendront agrandir notre équipe. Peut-être huit, dix ? Ce serait bien dix personnes vivant grâce à nos produits. Ca voudra dire que nous aurons permis d'économiser des centaines de flacons en plastique de shampooings, déodorants et dentifrices, des centaines de milliers de tampons hygiéniques et de coton-tiges, et des millions de cotons à démaquiller jetables !

Et c'est ça finalement être écolo, ce n'est pas être militant, c'est juste revenir au bon sens.

30 autres produits dans la même catégorie :